Publicités de recrutement des femmes de réconfort en Corée.

Publié le par daisuki

Voici deux publicités pour recruter les coréennes en tant que les femmes de réconfort parues dans des journaux coréens. voyez-vous 「慰安婦 = femmes de réconfort」?  c'était bien et clairement marqué.  L'âge demandée était à partir de 18 ans (à gauche) ou 17 ans ( à droit). Elles étaient donc prostituées non forcées avec un bon salaire.

Voici deux publicités pour recruter les coréennes en tant que les femmes de réconfort parues dans des journaux coréens. voyez-vous 「慰安婦 = femmes de réconfort」? c'était bien et clairement marqué. L'âge demandée était à partir de 18 ans (à gauche) ou 17 ans ( à droit). Elles étaient donc prostituées non forcées avec un bon salaire.

Commenter cet article

変なフランス人 02/02/2014 16:55

管理人さん、これがフランス人の本音なので、これと戦う覚悟があるのなら。。:
http://www.nautiljon.com/actualite/divers/angoulême+-+l-expo+qui+fâche+le+japon-3891.html
見ての通り日本を愛しているフランス人も啓蒙されて感情的に嘘を100パーセント応援しているのです。
そういう啓蒙やプロパガンダは40年前から行われているのですから、戦っても無駄だと思います。

実は唯一の方法はありますけど、それはDieudonnéやAlain Soral (egaliteetreconciliation.fr)を連絡して、「韓国が嘘を拡散していることをみんなに伝えてください」と頼むことです。
最近嘘を破って大変有名になった人なのです
だから本気だったら、DやASをを介して戦ってみてください。
応援しています

ねこ 12/02/2014 17:13

Merci

http://daisukinipponfrance.over-blog.com/2014/01/voldemort-%C3%A0-angoul%C3%AAme-%E3%80%80%E3%83%B4%E3%82%A9%E3%83%AB%E3%83%87%E3%83%A2%E3%83%BC%E3%83%88%E3%81%8C%E3%82%A2%E3%83%B3%E3%82%B0%E3%83%AC%E3%83%BC%E3%83%A0%E3%81%AB.html

変なフランス人 02/02/2014 17:04

言い忘れましたけど、DやASは有名だとしても、プロパガンダに「ナチス」、「レイシスト」、「悪の改正主義者」と見なされています。メディアも言論弾圧を。日本も「改正主義者」という悪いイメージがあるから、気を付けてください

Bob 02/02/2014 15:09

Bonjour

Ce qui pose problème ce ne sont pas les prostituées qui allaient volontairement dans des maisons closes, il y en avait même un bon nombre qui venaient du Japon au début de la guerre et des invasions (jusqu'à ce que l'armée décide que ça donnait une mauvaise image du Japon...les prostituées japonaise bien sûr, pas les invasions).

D'ailleurs c'est un des arguments récurrents des révisionnistes conservateurs japonais (l’extrême droite donc) :"vous voyez, elles le savaient toutes car on a trouvé une petite annonce, et elles étaient payées! Et c'est clairement écrit 18 ans, donc ces histoires de jeunes filles sont des mensonges du lobby anti japonais fomenté par les groupuscules chinois et les coréens pour prendre les parts de marcher et souiller l'honneur du Japon". Oui, il est clair que c'est presque aussi probant que l'argument "c'était une autre époque" pour justifier les meurtres et lynchages de noirs dans le sud des USA jusqu'à la fin des années 1960.

Ce n'est pas non plus l’existence de ces bordels qui est remise en cause puisque après la guerre il en existait toujours pour les troupes américaines en Corée. Ni le fait que le ministère de l'armée les chapeautait vue que c'est ce ministère qui en a fixé le règlement et les horaires par exemple. Tout ça est avéré.

Le problème est lié à celles qui y ont été forcée ou amenée par tromperie. Il y a de nombreux témoignages qui indiquent que lorsque la main d'oeuvre venait à manquer dans la section prostituée (et surtout dans les campagne loin des grands centres urbains) certains escrocs disaient les embaucher comme serveuses dans des bars, ou comme travailleuses en usine, mais à l'arrivée elles se retrouvaient au bordel. Mais bon, peut être pensez vous qu'une fois là bas elle n'avait qu'à faire contre mauvaise fortune bon coeur? A la guerre comme à la guerre non? De quoi se plaignait elle après tout elles étaient payée, hein? Au bout de combien de relations sexuelles non consenties est ce que ça devient de la routine, ça je vous en laisse seul juge.

Il y a aussi des témoignages qui racontent comment des filles ont été vendues pour éponger les dettes de la famille. Ben oui, ça aussi, quelle excuse...: ah non, c'est pas nous, c'est sa famille qui l'a vendu, donc on y est pour rien, c'est de leur faute si 50 soldats lui sont passé dessus tous les jours et qu'elle aime pas ça. Non, c'est vrai quoi, le soldat y est pour rien lui. C'est comme les filles de l'Est droguées et prostituées sur les chantier en Europe. Elles avaient qu'à faire attention aussi plutôt que de bêtement faire confiance aux gens, franchement (attention: ce pas mon avis mais du cynisme)

Et oui, il y a aussi des soldats qui ont témoignés du fait qu'ils avaient forcé des femmes et adolescentes à se prostituer de force.

Mais malgré tous ces témoignages et preuves écrites, vous pouvez comme M. Abe, continuer nier le fait que l'armée impériale a été lié a de telles chose afin de (je le cite) "préserver l'honneur du Japon".
Ou alors comme d'autres vous pouvez dire que c''était au niveau local le fait de certains soldats malhonnêtes.

Mais c'est nier malgré le fait que des preuves soient bien là (7 documents officiel mettant en cause les forces armée impériales).

Et en attendant lorsqu'une femme ne veut pas se prostituer et qu'on la force à se faire violer par 30 à 100 soldats par jour (chiffres données par des historiens et témoins), on appelle cela de l'esclavage sexuel. Oui, il y en a toujours de nos jours, et même en France.

Alors oui, lorsque des gens disent que dans ces bordels elle étaient toutes consentantes et bien payé, ou que c'était une nécessité, c'est révoltant. Et ça l'est encore plus quand ce sont des élus ou représentants du pays en cause qui reviennent en arrière et essaie de minimiser les faits ou l'implication de l'armée et ce même si ils disent "c'était à titre personnel".

Et surtout pour "l'honneur du Japon", sachant que c'est du Japon impérial dont il est question, pas du Japon actuel (et ne venez surtout pas me dire que je ne peux pas comprendre car la notion d'honneur au Japon blablabla. C'est bon, il faut arrêter les clichés et les images d’Épinal). C'est comme si la chancelière allemande se mettait à minimiser certaines actions de l'Allemagne nazie pour l'honneur de la Prusse. Vous voyez mieux l'effet que ça aurait en Europe?