Lettre au festival de BD d'Angoulême 2014

Publié le par daisuki

2014年1月30日からフランスのアングレームで開催される世界最大の漫画祭で韓国が従軍慰安婦プロパガンダの映像を上映します。フランス開催当局に上映中止、せめて上映前に「内容は史実と異なる」という説明を入れるよう、要求しましょう。

以下は、アングレーム市、開催当局、アングレーム地方メディアに送信した抗議文です。これら抗議先は、なでしこアクションさまのサイトで紹介されていました。

わたしのメールには、フランス人による、フランス語での従軍慰安婦のウソをあばく資料のリンクを貼付してます。拡散歓迎です。

Daisukiは、なでしこアクションを応援します。

フランスは、韓国のウソにだまされないぞ。

Bonjour,

Je suis triste d'apprendre que le festival d'Angoulême serve à la nouvelle propagande du gouvernement de la Corée du Sud avec l'exposition « Fleurs qui ne se fanent pas ».

Il faut savoir qu'un traité était censé avoir réglé les problèmes entre les deux pays en 1965.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_nippo-sud-cor%C3%A9en_du_22_juin_1965

Cependant, le gouvernement de la Corée a annulé cet accord en mai 2012, et a décidé de continuer à demander de nouvelles indemnisations (après avoir reçu de très grosses sommes de la part du japon depuis 1965).

http://les-yeux-du-monde.fr/actualite/asie-oceanie/14567-en-asie-les-plaies-de-la-seconde

La Corée fait donc le forcing dans le monde entier pour repasser à nouveau pour la victime du mal absolu. Il faut savoir qu'il n'y a jamais eu de réelle guerre entre la Corée et le Japon, la Corée est devenue une colonie du Japon en relative « douceur ». En tout cas, nettement plus en douceur que toutes les conquêtes coloniales de la France ou de l'Angleterre par exemple.

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1965_num_30_4_2237

Quand au problème des « confort women », le Japon ne nie pas l'existence de bordels de guerre (comme dans toutes les guerres, même en Algérie). Par contre, la Corée, pour jouer son rôle de victime, les a petit à petit transformées, en véritables esclaves au service du Japon. Alors qu'elles étaient officiellement employées, étaient payées, et devait avoir un âge minimum.

Ce lien explique l'origine de ce malentendu :

http://ianfu.blogspot.fr/2013/06/an-introduction-to-comfort-women-issue.html

Un étude approfondie est également ici :

http://www.sdh-fact.com/CL02_1/39_S4.pdf

De plus la Corée n'a pas besoin du Japon pour avoir de très gros problèmes avec la prostitution :

http://www.encoreedusud.com/2013/01/prostitution-record-coree-du-sud-hommes.html

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/prostitution-et-dommages-93737

Il est donc triste que la Corée rejette de l'huile sur le feu bien longtemps après avoir signé un accord de paix. Qui plus est, ces attaques sont basées sur des faits plutôt discutables.

Le Japon a l'inconvénient d'être du côté des perdants : les perdants ont toujours tous les torts et deviennent des criminels, quand les vainqueurs deviennent, eux, des héros immaculés...

La Corée profite de cette vision très manichéenne de la pensée occidentale pour déclarer une guerre de propagande contre le Japon. C'est dommage.

J'espère donc que le festival d'Angoulême pourra relativiser cette propagande (panneaux explicatifs du point de vue Japonais, explications claires que ces expositions et films viennent officiellement de la Corée). J'imagine que si la Corée du NORD créait une exposition en l'honneur de Kim Jong Un, vous ne la présenteriez pas.

Les mamans Japonaise lancent la pétition contre la diffusion de ce film mensonger. Je vous laisse agir selon votre souhait.

http://www.change.org/petitions/第41回アングレーム国際漫画祭-代表-フランク-ボンドゥー-第41回アングレーム漫画祭は韓国の慰安婦反日キャンペーンに協力するのは止めてください?share_id=yfwwimIKUf&utm_campaign=signature_receipt&utm_medium=email&utm_source=share_petition

Cordialement

Daisuki san qui aime le Japon et la France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sam 03/02/2014 09:53

Bonjour, je suis un francais habitant au Japon. Je suis d'accord avec un certain nombre de vos idees. Cependant, le fait est que les historiens on deja debattu de ce dont vous parlez. Selon eux, et ce qui est donc admis officiellement en France, il y a bien eu des prosituees forcees au Japon.

Il y en a sans doute eu ailleurs, en France par exemple, mais le fait est que la France ne nie l'histoire comme certains japonais peuvent le faire obstinement.

Vrai ou pas, ce debat est termine depuis bien longtemps, et la culture francaise de maniere generale s'oppose tres fortement au negationisme. C'est comme ca, et il n'y pas a en dicuter. L'exposition coreenne (il y a eu beaucoup d'expositions japonaises par le passe) n'est globalement pas en contradiction avec ce qui est admis en France et dans le monde, il n'y a donc pas eu de raison de s'y opposer, contrairement a l'exposant japonais.

Et meme si le point de vue occidental etait faux (ce qu'honnettement je ne pense pas), raviver de mauvais souvenirs pour les victimes est de toutes facons une pratique terrible.

Sam 03/02/2014 10:10

PS: je m'excuse pour les quelques fautes d'orthographe, j'ai du ecrire assez vite^^